Qu’est-ce que le SHIATSU ?

 

Le terme Shiatsu se décompose en deux syllabes : la première (shi) signifie doigt et la deuxième (atsu) veut dire pression. On peut donc traduire de manière approximative le terme shiatsu par « digipression ».

 « Ni médecine, ni acte de kinésithérapie, ni idéologie

 le SHIATSU est d’abord un art au service de la santé

 s’exerçant prioritairement dans le domaine de la prévention et du bien-être. »

Il est difficile, voire impossible de retracer l’origine précise du Shiatsu. La pratique du shiatsu existe probablement depuis plusieurs milliers d’années, à partir du moment où l’homme a commencé à se masser sous l’effet de la douleur.

 

 Le shiatsu est une technique qui permet de mettre en évidence des désordres qui habituellement  passent inaperçus. Ainsi le corps inconscient trouvera de lui même des solutions permettant le rééquilibrage nécessaire.

 En médecine orientale, l’énergie (ki ou chi) circule le long de lignes appelées méridiens. Sur ces méridiens, il existe des points nommés tsubos (les points d’acupuncture). Ces points sont les endroits où se concentre l’énergie.

 

 Le Shiatsu, par son action sur tout ou partie des points énergétiques, vise à stimuler les défenses naturelles de l’organisme et à faire lâcher les tensions créées par le système nerveux autonome.

Le shiatsu est basé sur les principes théoriques de la médecine traditionnelle chinoise. Les lois du yin et du yang, la théorie des cinq éléments, l’horloge circadienne, les six qualités du ciel, les points shu et mu, les points shu antiques etc. sont autant d’outils dont se sert au quotidien le praticien de shiatsu dans sa pratique.

La théorie des cinq éléments, ou des cinq mouvements, est née de l’observation de l’univers, de la terre et des cycles des saisons, des hommes, des jours et de tout ce qui nous entoure. Pour les Chinois, l’homme fait partie intégrante de l’univers, il est issu du Tao, comme tout ce qui est autour de lui. Ainsi, c’est en se rapprochant et en respectant la nature et ses principes qu’il sera en meilleur santé et heureux.

Les cinq éléments sont le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau. Tout comme le Yin et le Yang, ils se définissent les uns par rapport aux autres.

Aucun objet, aucun phénomène n’est totalement Bois ou Feu, Eau ou Métal. Ils subissent en tout temps leur influence mutuelle.

Par exemple dans le cycle de contrôle représenté sur le schéma ci-dessous :

  • Le Bois domine la Terre (en la maintenant).
  • Le Terre domine l’Eau (en l’endiguant).
  • L’Eau domine le Feu (en l’éteignant).
  • Le Feu domine le Métal (en le fondant).
  • Le Métal domine le Bois (en le coupant ).

 

 

 

De plus, chaque élément est associé à un organe (Zang) et un viscère (Fu) ; par exemple, le Foie et la Vésicule Biliaire sont l’organe et le viscère associés au Bois. En traitant le méridien du Foie, on a donc une action sur l’élément Feu (auquel sont liés le Coeur et l’Intestin Grêle) et sur l’élément Terre (associée à l’Estomac et la Rate).

 Associés notamment à l’horloge circadienne ces liens peuvent donner une indication précieuse pour l’intervention du praticien Shiatsu.

 

 

 Le SHIATSU : Pour qui & quand ?

Il n’existe pas de contre-indications pour bénéficier d’une séance de SHIATSU.

  Il y a toutefois des mesures de précaution à prendre dans certains cas (opération récente, femme enceinte, ostéoporose, lésion cutanée,…) . Dans ces conditions, tout le monde peut donc recevoir une séance de shiatsu. S’inscrivant dans la même lignée que le Tai Chi Chuan, le Yoga et les autres méthodes holistiques de santé mises à la mode par le besoin de conserver et maintenir la santé du corps et de l’esprit, le shiatsu est particulièrement efficace, lorsqu’il est appliqué de manière préventive : il est beaucoup plus facile de rester en bonne santé que de soigner des maladies. Dans une perspective de prévention, il est recommandé de recevoir une séance de shiatsu avant une période de stress. Il sera par ailleurs important de pratiquer le shiatsu après un choc physique ou psychique.

 Des séances de shiatsu régulières par un praticien ou des séances de Do-In (le shiatsu pratiqué sur soi-même à la maison ou en groupe) permettent d’entretenir une bonne énergie de défense de l’organisme, de garder un corps sain, souple et équilibré ainsi que de surveiller tout désordre énergétique, signe précurseur d’une dégradation potentielle de l’état de bien-être. 

 

 

 

De la même manière, pratiqué sur le cheval ( voir  rubrique Shiatsu équin ) le shiatsu appliqué au Cavalier ne peut être que bénéfique à l’indissociable  binôme Cheval/Cavalier, par la mise en place d’une démarche antidouleur et antistress commune et harmonieuse.

En effet le cheval est un « récepteur » privilégié  de l’état émotionnel de son cavalier.  Il peut être « parasité » par les comportements et les  émotions négatives d’un cavalier stressé, nerveux ou épuisé. Il  est  évident que le cheval et son propriétaire habituel forment un couple parfaitement solidaire à tous les niveaux.

Ainsi, pour une parfaite harmonie Cheval Vital assure la pratique du Shiatsu pour le cheval et pour le Cavalier.