SHIATSU du Cavalier

 Comprendre le SHIATSU humain

 

Sur l’Homme les effets du Shiatsu se situent à deux niveaux : physique et psychique. Au niveau physique, les pressions vont permettre de détendre les muscles, ce qui aura pour effet de favoriser l’alignement vertébral (vertèbres dites « coincées ou déplacées »), de faciliter l’irrigation sanguine et la ventilation pulmonaire, d’accroître la souplesse corporelle, donc d’augmenter la mobilité articulaire. De même le Shiatsu agit sur les mécanismes de sécrétion des hormones, ce qui, par exemple permet de régulariser le fonctionnement du métabolisme qui gère la prise ou la perte de poids. · Au niveau psychique, il est certain que les bienfaits physiques auront une répercussion sur le mental. Très souvent, à la fin d’un massage Shiatsu, le Jusha (personne recevant le massage) ressent un état de bien-être et de calme intérieur indéfinissable, une sorte de calme « tonique », une meilleure sensation au niveau de la respiration et de la vue, une plus grande facilité d’adaptation à l’environnement.

 

Il est fréquent que la personne qui a bénéficié d’une séance de Shiatsu ressente encore des effets dans les jours qui suivent. Il est d’ailleurs conseillé de prévoir un temps de calme et de détente de plusieurs heures après une séance de Shiatsu, afin d’en tirer un bénéfice réel et durable. On se rend compte que le rôle du Shiatsuki va devenir de plus en plus important, car les dysfonctionnements, et les désordres fonctionnels sont les marqueurs de notre siècle. Le corps a les moyens de se réguler et le Shiatsuki est le catalyseur de cette régulation du corps.

 

L’observation par la vue, le toucher et la parole doit se faire dans cet ordre, afin de mettre en évidence un bilan énergétique très précis de la personne, par une analyse fine des diverses informations. De cette observation découlera la mise en place d’un protocole de rééquilibrage, en accord avec le sujet (exercices de respiration, programme alimentaire, traitement de points par la digipression ou la moxibustion, etc.) , l’implication de la personne étant indispensable au bon fonctionnement de la méthode.

 

 

Cependant, le rôle du Shiatsuki ne se limite pas a une  simple approche holistique et à des actions sur les points d’acupuncture de la personne. En effet, il a également un rôle éducatif. Il doit préparer l’avenir de son patient en lui donnant des conseils de vie afin de ne pas reproduire indéfiniment le problème rencontré.

 

                   

RESTRICTIONS :

  Afin d’obtenir un résultat optimum ou, suivant le cas, pour éviter une accentuation de la sensation de fatigue due au rééquilibrage énergétique induit par le Shiatsu, il est déconseillé de bénéficier d’une séance dans les états suivants : fracture récente, anémie, fièvre, maladie infectieuse, vaccination récente, traitement médicamenteux en cours (antibiotique ou anti-inflammatoire ), séance d’acupuncture ou d’ostéopathie de moins de 3 semaines.

    

 Le Shiatsu est un art au service du mieux être.

Il n’a aucune prétention à se substituer ni à un traitement médicamenteux

ni à un diagnostic ou à un acte médical  ou paramédical.

Le Shiatsu est une pratique holistique, naturelle et douce.